Contactez-nous au 05.56.76.23.44

Découvrez notre charmante cité médiévale.

Le rocher de Saint-Macaire constitue l'un des ultimes soubresauts de l'entre-deux Mers, aisément défendable puisque surplombant de vingt mètres le lit de la Garonne (qualifié de mer durant le moyen âge). Il coïncidait avec une traversée fréquentée, donnant accès au Bazadais, antichambre des landes de Gascogne et, à ce titre, figurait sur l'itinéraire de Senlis conduisant à Saint-Jacques-de-Compostelle.

C'est ainsi que les recherches archéologiques, conduites sous l'emprise de l'ancien cloître du prieuré, ont permis de confirmer la présence d'un établissement de type gallo-romain, peut être contemporain du moine Macaire, à la charnière des IVe et Vesiècles.

Un monastère bénédictin lui fit suite, qui reprendra le principe du remodelage de l'aplomb rocheux sur le fleuve en terrasses successives, L'acte de donation du prieuré à l'abbaye Sainte-Croix de Bordeaux par le duc d'Aquitaine, établi en 1027, fait entrer pour la première fois Saint-Macaire dans l'histoire écrite.

Le (manteau blanc) de sanctuaires dont se couvre alors l'Europe, selon le chroniqueur Glaber, se traduisit à Saint-Macaire par l'édification d'une église consacrée en 1038. Les bâtiments conventuels reçurent une décoration peinte dont un fragment, déposé au prieuré, a pu réchapper de la mise à sac infligée en 1096, à la suite des démêlés du monastère avec sa suzeraine bordelaise.

L'église actuelle procède donc une reconstitution débutant dès le second tiers du XIIe siècle.

Voir aussi www.saintmacaire.fr

Pour plus d'informations, ou pour une réservation, que vous soyez de passage ou que vous habitiez Langon ou Saint-Macaire, veuillez nous contacter via notre formulaire.

Retour en haut de page

La cité médiévale
  • Domaine de Dame Blanche
  • 5 place de l'Arbre de la Liberté
  • 33490 ST MACAIRE
  • Tél. 05.56.76.23.44
  • Port. 06.81.17.34.86